Return to site

Comment méditer avec une amie.

Le point de vue d’une amie qui n’avait jamais médité de sa vie

· méditation,orléans,pleine conscience,stress,bien-etre

Un jour, une amie est venue me voir. Elle m’a raconté qu’après être retournée de son pays natal, qu’elle a quitté depuis une dizaine d’années, elle a retrouvé ses amis qui s'étaient tous mis à la pratique de la méditation. Elle était très étonnée et s’est alors posée la question « qu’est-ce que la méditation ? ».

Pourquoi la méditation ?

Pourquoi ses amis se sont-ils tous mis à méditer ?

Elle m’a alors demandé de lui expliquer le principe de la méditation. Elle ne connaissait pas ! Ses amis lui ont simplement dit que ça leur faisait du bien. Ils sont moins stressés au travail et plus calmes dans leur vie quotidienne. Alors, mon amie m’a dit « aide-moi à méditer, et surtout expliques-moi, les bienfaits de méditation ».

Je lui ai dit que je pouvais partager ma connaissance avec elle mais que je n'était pas un maître. De plus, le résultat et les effets sur chacun sont uniques et personnels, notamment selon la fréquence avec laquelle on pratique.

Ma méthode de méditation

Nous avons alors commencé à méditer ensemble. Avant de méditer je lui ai également suggéré de faire un peu de yoga, quelques postures simples afin de développer sa souplesse et son équilibre pour s’assoir et méditer facilement.

Voici ma méthode de méditation :

Si vous êtes en bonne santé, je vous conseille de vous asseoir par terre, en tailleur, sur un coussin qui vous convient (pas forcément avec un coussin spécifique à la méditation : Zafu, coussin rond) pour que vous puissiez méditer avec ce que vous avez, partout, et même dans la nature sans avoir de contraintes de matériel. Essayer de trouver le meilleur équilibre de votre corps en vous asseyant le plus confortablement possible. Le dos doit être droit, le menton légèrement rentré, la tête légèrement baissée, avec un léger sourire afin de détendre votre visage.

Positionnez votre main gauche en dessous de votre main droite, les deux posées sur vos tibias.

Enfin, fermez bien les yeux.

Maintenant, commencer à méditer

Commencer à méditer, suivez votre respiration, l’air entrant et sortant par vos deux narines, inspirez profondément et expirez longuement. Concentrez-vous sur votre respiration jusqu’à ce que le calme s’installe en vous.

Il est tout à fait normal si vous continuiez à avoir des pensés dans votre tête. Le but n’est pas d’arrêter de penser mais de trouver le calme intérieur en se concentrant sur votre respiration. Nous sommes humains, il est donc normal de penser sans cesse. Observez alors simplement vos pensées et n’oubliez pas votre respiration. Vous pouvez suivre le gonflement de votre vente, si cela vous aide, pour suivre votre respiration. Répétez la même chose si votre pensée est partie très loin, vous pouvez ainsi la ramener avec la respiration.

Le calme s’installe en vous

À un moment donné, le calme va s’installer en vous. C’est grâce à votre concentration, le fait d’être « ici et maintenant », ni dans le passé, ni dans le futur. Vous êtes avec vous-même, dans l’instant présent.

Pendant la méditation, notre corps peut souffrir de douleurs aux jambes ou aux cuisses, vous pouvez avoir les membres engourdis. Cela est tout à fait normal. Ce que vous pouvez faire c’est observer votre douleur et continuer à suivre votre respiration. Votre douleur va finir par disparaître, mais il est possible qu’elle revienne. Si le calme intérieur est en vous, votre douleur ne sera plus importante et vous aller trouver les sensations agréables, vous oublierez la douleur ou vous l’accepterez.

A la fin de la séance, je conseille à mes clients de remercier leur corps d'avoir ainsi bien travaillé. Nous massons nos jambes, nos cuisses et nos pieds. Je leur demande de serrer leur poitrine en croisant leurs deux bras et de se dire intérieurement, dans leur tête, qu'ils aiment leur corps et que c’est grâce à lui qu'ils sont ici.

Avant de quitter la séance, il est important de faire une prière, selon votre croyance. Vous pouvez simplement penser aux personnes que vous aimez.

C’est très simple à dire dans votre tête et je vous conseille de citer votre prière comme suit :

« Que mes parents soient heureux et en paix, que mes enfants soit heureux et en paix et que mes amis soient heureux et en paix »...etc.

Vous trouverez la paix en vous, votre tête sera plus légère, suite à la méditation que vous venez de pratiquer. Savourez, testez et expérimentez par vous-même. Personne d’autre ne peut le faire à votre place.

Revenons à mon amie

Je reviens à mon amie qui n’a jamais médité et qui a avait un besoin de trouver rapidement le calme.

Je lui ai conseillé de penser à un endroit qu’elle aime, ou de penser au visage de la personne qu’elle aime, sans oublier sa respiration.

Elle a préféré penser à un endroit agréable, l’endroit le plus magnifique du monde à ses yeux. Elle s’en souvenait comme si c’était hier. Elle était encore très jeune, elle avait entre 10 et 12 ans à l'époque où elle a découvert cet endroit. Elle était là, avec sa mère, au bord de la mer, et se souvenait avoir sauté et grimpé sur un merveilleux rocher. Elle sentait la fraîcheur sur sa peau, et observait le beau soleil d'une fin d’après-midi.

Une larme coula sur sa joue pendant la séance de méditation.

Mon amie voulait me parler de ses sentiments, si beaux, si touchants, à la fin de sa méditation. Je fus touchée qu’elle ait ainsi partagé ses émotions et surtout j’étais ravie de la voir ainsi heureuse. J’avais aussi l’impression qu’elle était moins stressée quand elle est partie. Elle m'a aussi confirmée qu’elle sentait avoir plus de concentration. Elle a souhaité continuer à méditer les jours suivants, et s'engager dans une pratique régulière. Je l’ai alors félicitée pour son envie de ainsi faire du bien à son corps et à son esprit.

Méditer, jour après jour

Elle m’a tourefois confié qu’elle travaillait beaucoup et n’aurait certainement pas beaucoup de temps pour méditer. Je lui ai répondu de continuer, dès qu’elle le peut, en commençant par 10 minutes, puis 15, puis 20, puis 30 minutes, et ainsi de suite, afin d'aumenter jour après jour ses temps son temps consacré à la méditation. Elle m’a confirmé qu’elle avait besoin de beaucoup de concentration pour son travail et que la méditation allait sans aucun doutes l’aider. Je suis persuadé qu’elle trouvera ces bienfaits.

Avant de partir, elle m’a posé une question sur le lien entre la méditation et les religions. Je lui ai confirmé que l’on pouvait méditer quelque soit la religion que vous pratiquez. Il n’y a pas de frontières ni d’obstacle pour méditer.

Tout le monde a le droit de trouver la paix intérieur et de vivre dans l’instant présent.

«Tout le monde a le droit de trouver la paix intérieur et de vivre dans l’instant présent.»

Kingdao Bellair

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly